Bibliographie

  • Syllabus de base – textes fournis au démarrage du cours:

LATOUR, Bruno, 2011, « Nous construisons des outils pour évaluer les controverses« , La Recherche,  n°456, pp.76-79

BECK, Ulrich, 1998, « La société du risque »,  contribution à l’ouvrage The Politics of Risk Society, J. Franklin ed., Polity Press-IPRR. Ulrich Beck est l’auteur de Risiko Gesellschaft, Suhrkamp 1986 (traduction française La société du risque, 2007, Flammarion, Paris).

  • Articles complémentaires fournis au théoricien:

1°) Qu’est-ce qu’un objet technique?

MOREAU DE BELLAING, C., 2011, « Le Taser dans la vie démocratique. L’électricité adoucit-elle les mœurs ? », Humains. Non humains, comment repeupler les sciences sociales, Houdard S., Thiéry, O., éds., La Découverte, Paris, pp.82-90.

WINNER, L., 1980, « Do artefacts have politics ? », Daedalus, vol.109, n°1, pp.121-136.

LATOUR Bruno, « Morale et technique : la fin des moyens »,  2001, Réseaux, n°100, pp.39-58.

2°) L’articulation entre la dimension scientifique et la dimension médiatique des controverses:

ORESKES, CONWAY, 2012, Les marchands de doute, éd. Le Pommier (traduction de Merchands of Doubt. How a Handful of Scientists obscured the Truth on issues from tobacco smoke to global warming. pp.9-34.

BOLTANSKI, L., CLAVERIE, E., « Du monde social en tant que scène d’un procès », 2007, in Affaires, scandales et grandes causes. De Socrate à Pinochet, Boltanski et alii, dir., Stocks, Paris, pp.395-452.

3°) La spécificité d’Internet: flexibilité des dispositifs et idéologie de l’ouverture:

NEFF, G., STARK, D., 2004, “Permanently Beta. Responsive Organization in the Internet Era”, in Howard, P., Jones, S., éds., Society Online. The Internet in Context, Sage Publications, UK, pp.173-188.

AURAY, N., 2013, “Pour une éthique sociale à l’ère numérique. Vers une humanisation des sociétés ouvertes”, in in Pour une écologie sociale, Pierre-Antoine Chardel et Bernard Reber (sous la direction de), Editions Parangon.

  • Textes de référence et complémentaires:

SUBART, Philippe, « A quoi sert le débat public », Hérodote 2012.

LEMIEUX, C.,  2007, “A quoi sert l’analyse de controverse”, Mil neuf cent, 2007/1, n°25, pp.191-212.

BARRY, A., 1999, « Demonstrations: sites and sights of direct actions« , Economy and Society, vol.28, n°1, pp.75-94.

  • Ouvrages de référence complémentaires:

Boltanski L. et Thévenot L., 1991, De la justification, Gallimard, Paris
Cooren, F., 2010, “Ventriloquie, performativité et communication. Ou comment fait-on parler les choses ? », Réseaux, n°163, pp.34-54.

Latour B., 1996, Petites leçons de sociologie des sciences, La Découverte poche, Paris

Beck, 1997, La société du risque, Flammarion, Paris.

Latour B., 2007, Changer de société, refaire de la sociologie, La Découverte, Paris.

PinchT., Bijker, W., « The Social construction of Facts and Artifacts : Or How the Sociology of Science and the Sociology of Technology Might Benefit Each Other», 1984, Social Studies of Science 14 (August 1984): 399-441

Plantin, C., 2008, L’argumentation, Que sais-je, Paris.

Walzer, M., 1995, Pluralism, Justice and Equality, avec David Miller (Oxford University Press.